Parcours d’incubé – Épisode 1

PORTRAIT DE LA SEMAINE: VECTAC

Découvrez les cinq startups finissantes du programme Élan 2019, visionnez leurs pitchs et apprenez leurs retours d’expérience en tant qu’incubées à Cilex. Cette semaine, on démarre avec Martin Maheux, fondateur de Vectac!

 

1- Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer votre projet?

Par passion, mais l’élément déclencheur a été ma perception des méthodes de travail utilisées par les cabinets comptables. Présentement, il y a beaucoup de tâches qui peuvent être automatisées et donner cette direction aux cabinets comptables leur permettraient d’offrir de meilleurs services à meilleurs prix, ce qui vient directement profiter à l’utilisateur final et, du même coup, vient encourager l’entrepreneuriat.

2- Qu’avez-vous appris au cours de ces 12 semaines de programme (savoir faire autant que savoir-être)?

Start small.  Lorsque j’ai commencé le programme, j’avais une idée de ce que je voulais amener au milieu comptable, mais lors du parcours, j’en suis venu à réaliser que l’élément le plus important, c’est d’être capable de prouver son concept en générant des revenus rapidement. Avec cela en tête, je suis parti d’un concept devant me prendre plusieurs mois à développer, à un concept me prenant quelques semaines et répondant à un besoin important des cabinets, soit la comptabilisation automatique des placements.

3- Quels conseils donneriez-vous au vous d’il y a 3 mois (ou à un entrepreneur en début de parcours)?

Peu importe le marché dans lequel on se trouve, on doit toujours s’assurer de bien comprendre les besoins des utilisateurs et orienter le développement en conséquence. De cette façon, on peut s’assurer de générer des revenus nécessaires à la continuité de l’entreprise.

Pour en savoir plus sur le Programme Élan, cliquez ici

 

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *